En route vers Bavella

Bavella est un incontournable de  la Corse. Ses aiguilles dominent tout le sud de la Corse. Durant le trajet pour rejoindre le col de Bavella, vous allez les admirer régulièrement et les trouver à chaque fois différentes. Une fois, ce sera à cause de la lumière qui mettra tel ou tel détail en valeur, une autre fois ce sera un point de vue particulier. Elles sont tellement découpées que chaque virage vous les fera découvrir différemment et des virages il y en a beaucoup, on est quand même en Corse.

Bien que les aiguilles vous attirent magnétiquement (comme un aimant), n’hésitez pas à profiter de la route… Par exemple à Carbini, il faut prendre le temps devant cette église si particulière, le clocher est séparé du corps de l’église. A Zonza, faîtes un tour à L’Eternisula, un jeune couple vous y attend avec de très bon produits corses.

Trêve de bavardages et direction le col de Bavella, qui est le point de départ de beaucoup de balades. Nous sommes en altitude, le temps peut changer vite… Et c’est ce qui arrive à notre détriment, le temps se couvre (chaussures de marche sont indispensable et vêtements chauds sont à prévoir même en été). Nous décidons quand même de partir vers le trou de la bombe. Le chemin est superbe mais ça monte plus que chez nous, dans les Vosges et surtout le temps se couvre à toute vitesse. Après un pic nique rapide, en face de la montagne, on décide d’écourter la balade et de revenir vers le parking, bien sûr on se plante de chemin pour redescendre… Et le nuage descend plus vite que nous. Le stress monte et on accélère jusqu’à un moment magique. Un peu plus loin, on aperçoit un mouflon. ça doit faire un moment qu’il nous a vu, mais il a décidé que nous n’étions pas dangereux et nous regarde tranquillement. Le temps se suspend comme notre respiration d’ailleurs, c’est un moment magique, il accepte qu’on se rapproche et Myriam en profite pour le prendre en photo. Le télé n’était pas monté mais tant pis. Au bout d’un moment, il décide de se déplacer et nous le suivons en parallèle. On oublie le mauvais temps, le nuage qui descend et on profite..

Toute bonne chose a une fin, il part de son côté et nous on continue la descente. Bientôt, nous entendons des gens discuter et nous arrivons à notre point de départ.

C’était encore une belle journée. On aime la Corse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :