Cité des sciences un saut dans le futur

Ciudad de las Artes y las Ciencias : un saut dans le futur

La cité des sciences
Hemisfèric

Autant les Valenciens sont unanimes sur l’aménagement de la Turia, autant la Cité des Arts et des Sciences située à l’ancienne embouchure fait débat.

TuriaLa Turia, rivière qui traverse Valence, a été détournée suite à de nombreuses inondations et son lit asséché. En 1957, deux projets s’affrontaient pour son aménagement : une autoroute urbaine ou un grand parc. Bien que l’époque soit celle de la voiture reine le projet du parc a gagné et ouvert en 1980. C’est désormais une grande et magnifique coulée verte qui traverse la ville de part en part. La Turia est devenu le rendez-vous des familles, joggeurs, vélo, c’est un superbe lieu de vie. Un soir nous y avons croisés des groupes de danseurs hip-pop et rock.

La Cité des Arts et des Sciences a été construite à l’embouchure de la Turia sur un axe de près de 2km de long. Cet énorme complexe futuriste a été inaugurée à la fin des années 90. L’architecte de la totalité des constructions, Santiago Calatrava est enfant du pays. Seul l’Oceanografic, l’aquarium , a été conçu par Felix Candela.
Depuis nombre de Valenciens trouvent que l’espace pris par la Cité est trop grand, le coût trop élevé, en particulier les coûts d’entretien. Pour nous en  tant que touriste, la vision est forcément différente. Il s’agit d’un ensemble qui a lui seul vaut la visite de Valence, mais il serait dommage de s’arrêter là.

L’espace occupé permet, malgré la taille impressionnante des différents bâtiments de ne jamais se sentir oppressé. Au contraire, il y a le sentiment de partir dans une ville du futur. Si elle ressemble à cela, le futur sera intéressant. Je préfère cette vision à celle de Blade runner.

La Cité est désormais terminée, elle est composée de 7 ensembles sur une surface de 350 000 m2.

Agora

Lors de notre première visite, le bus nous a déposé devant l’Océanographic. Vu la richesse de cet aquarium nous y consacrerons un article Cité des sciencespour lui tout seul. Nous avons donc commencé par l’Agora. Floriane nous a expliqué que l’architecture doit d’abord répondre à un besoin et faire ensuite que cela soit beau (je simplifie bien sur, elle va m’arracher la tête). Pour cette « place », c’est vraiment le coté monumental qui a été recherché et pour le besoin, on verrait plus tard. Une exposition était organisée et nous avons pu visiter l’intérieur. la première chose qui frappe, c’est le vide. Il s’agit en réalité d’une place couverte mais la hauteur de la structure ainsi que sa taille nous fait penser à tout sauf à une place. Je pense qu’elle doit être, en plus, difficilement utilisable. C’est d’ailleurs le bâtiment qui recueille le plus de critiques. Le revêtement du toit est en céramique bleue. Les structures sont blanches. Avec le ciel de Valence c’est beau.

Le bâtiment suivant est un ouvrage d’art. Il s’agit du pont de l’Assut de l’or. Le pilier principal fait 123 mètres de haut, les câbles forment une harpe. Ce pont est magnifique, y compris quand vous passez dessous.

La cité des sciencesEnsuite direction le musée des sciences, gigantesque squelette de dinosaure (le brontosaure ferait caniche à coté). A l’occasion de l’exposition Pixar (ne loupez pas l’excellent article sur cafniouzes), nous avons pris un billet combiné avec l’exposition qui nous a La cité des sciencespermis de visiter également le musée des sciences. Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a de la place. Pour vous donner une idée vous trouverez en taille réelle un avion de chasse et une montgolfière. Les 2 sont bien sur en l’air. Il y a beaucoup d’éléments interactifs sur les différentes sciences. Ne lisant pas l’espagnol et surtout nous étions un peu fatigués après l’expo Pixar, nous n’avons pas pu profiter pleinement du musée mais pour moi c’est du niveau de la Cité des Sciences de Paris. Petit truc sympa, à la sortie du musée mettez vous contre une des arches et chuchotez, on vous entendra de l’autre coté à plus de 100 mètres.

La cité des sciencesLe bâtiment suivant est l’Hemisferic. Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur. c’est le lieu rêvé pour les photos en plus on avait des modèles top niveau. Le mélange des plans d’eau, de l’architecture et du ciel en fait un endroit vraiment beau. pour moi on était sur Coruscant, je regardais pour voir si un vaisseau n’allait pas atterrir avec la reine Amidala (je sais, je mets la barre un peu haut mais si on rêve autant le faire bien).

Le suivant que nous n’avons pas été voir de près est le palais des Arts. il abrite plusieurs salles de spectacles à l’intérieur d’un coquillage.

Vu la taille du site, n’hésitez pas à vous reposer à l’intérieur de l’Umbracle. il s’agit d’un jardin botanique à taille humaine et point important, il est ombragé et frais.

TBG - La cité des sciencesSi vous avez faim, allez sur le Paseo de la Alameda, à peu près au niveau de l’Hemispheric, vous y trouverez un représentant d’une chaîne de Burger que Floriane nous a fait découvrir: The Good Burger. Il s’agit d’une chaîne espagnole qui met en avant la qualité des produits. Tout est fait à la minute, après la commande. Il faut essayer c’est bon. En plus le cadre est agréable et il y a une borne d’arcade qui propose tous les jeux du début (le mario avec les échelles, arkanoid …). Si votre budget est supérieur, allez chez Sorsi e Morsi. c’est un restaurant à inspiration italienne. la aussi déco au top, personnel très sympa. par contre attention au monde. Nous sommes arrivés à 15 heures et nous avons du attendre ¾ d’heures pour avoir une table.

Au final la Ciudad de las Artes y las Ciencias est un incontournable à Valence. Prévoyez 2 jours pour y aller, le premier pour flâner dans la cité, le deuxième pour l’Aquarium.

Pour y aller, oubliez le métro qui est trop loin, par contre le bus est très  pratique. Autrement si vous venez en voiture, il y a un grand parking. Sur l’avenue  Paseo de la Alameda, nous avons pu nous garer facilement en bénéficiant d’un service typiquement valencien. Les personnes qui vous indiquent les places libres. Laissez leur une pièce, ils ne vous réclameront rien mais ils offrent un vrai service, ça mérite quelque chose.

Un commentaire sur “Cité des sciences un saut dans le futur

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :