Malte

les salines en plein Ghajn BarraniMalte ou la République de Malte est le plus petit état de l’Union Européenne avec près de 450 000 habitants, soit le même nombre que la métropole strasbourgeoise. Il s’agit du pays le plus densément peuplé. L’île principale ne fait que 27 kms de long pour 14 kms de large. Sa situation géographique a fait son bonheur et son malheur. Elle est située en plein milieu de la Méditerranée à 93 kms au sud de la Sicile. Elle dispose de ports naturels capables d’accueillir de nombreux bateaux. Elle peut donc facilement contrôler le trafic maritime ce qui lui a valu sa puissance mais aussi de nombreuses attaques.

Malte dispose d’un aéroport international et n’est qu’à 2 heures de vol. Nous avons pris un vol Air Berlin depuis Mulhouse. Cette compagnie est classée dans les low costs mais elle offre un service qui a tout d’une grande. La recherche de la location a été un peu compliquée mais en passant par AirBnB, nous avons trouvé une location dans un appartement. Fidèle à nous-mêmes nous voulions pouvoir être complétement autonomes et pouvoir cuisiner les produits locaux. Bien que ce soit le mois d’octobre, la destination est demandée. Nous voulions éviter les coins avec une trop forte infrastructure touristique (vers le nord de l’île) et également sortir de cette grosse agglomération autour de La Valette.
En définitive, appartement trouvé dans une résidence complète près d’un port. On est loin de l’esprit initial d’AirBnB puisqu’il s’agit d’un immeuble d’environ 10 logements tous pour de la location saisonnière.

Dans la droite ligne de l’autonomie, nous avions décidé de louer une voiture. Si vous voulez rester dans les loueurs classiques, il faut réserver en même temps que le billet d’avion, via la compagnie aérienne. Nous avions fait la même chose lors de notre voyage en Croatie et résultat une voiture que l’on récupère à l’aéroport et trois fois moins cher que si on la loue via le site du loueur.

Tout s’annonce bien, on prépare les bagages. Il faudra un jour que l’on apprenne à voyager léger mais ce n’est pas encore pour ce coup-ci. Nous avions droit à un bagage chacun de 23 kilos donc on ne s’est pas privé et on avait prévu pour différentes températures (on n’a pas pris les gros pulls mais c’était limite).

Arrivée à Malte avec un feu d’artifice, les maltais savent recevoir. Lors de la descente, Myriam me fait la réflexion qu’on dirait Paris. Comme dit précédemment Malte a une densité d’habitants très élevée et pour ainsi dire pas d’immeubles supérieurs à 2 étages donc ça s’étale et comme l’éclairage public est présent partout, on a vraiment l’impression d’arriver dans une grande ville.

On récupère les bagages rapidement et on sort de la zone d’arrivée, direction le loueur. On est seuls, on récupère la voiture sans prendre d’assurances complémentaires. Elles peuvent vite faire monter la facture mais elles dispensent des franchises exorbitantes. Nous avons une carte bancaire de niveau Premier et le rachat de la franchise est prévu (ça marche aussi avec la Gold). Direction le parking, il est 21 heures et on se rend compte que nous n’aurons pas besoin des gilets. Il fait chaud : 23°.

Pour ceux qui comme moi n’ont jamais conduit d’Opel, il faut savoir que la commande des feux n’est pas au volant, il y a un bouton à tourner vers le bas du tableau de bord. On a quand même mis 10 minutes à comprendre avec l’aide de 2 personnes. On sort de l’aéroport avec le papier indiquant comment rejoindre l’appartement qui n’est qu’à 10 kilomètres. Grosse galère : il n’y a pour ainsi dire pas de panneaux indicateurs, on roule à gauche (une première pour moi), il fait nuit et on ne voit pas les noms des rues. On roule un peu au hasard et je finis par prendre la direction d’un lieu à visiter qui pour moi était près de notre lieu de résidence. On y arrive mais en analysant notre carte touristique, on se rend compte qu’on est parti à 90 degrés : dommage. Demi-tour direction l’aéroport et là on active l’internet mobile pour récupérer notre ami Maps. Nous n’aurions jamais trouvé l’appartement sans le GPS. Pour dire au bout de 6 jours, nous étions toujours incapables d’y retourner sans GPS. Pour éviter d’exploser notre forfait Internet, nous avons chargé HERE avec la carte de Malte en local, c’était vraiment indispensable.

Malte est tout petit mais fortement construit, du coup on roule souvent en ville sur plein de petites routes, la signalisation est presque inexistante. Les routes sont la plupart du temps assez larges mais le revêtement n’est de loin pas la priorité. Le nombre de nid de poule est phénoménal, la vitesse est la plupart du temps limitée à 60 mais en réalité la moyenne doit être proche de 30 km/h. On ne compte pas en kilomètre mais en temps pour estimer la durée d’un trajet. En plus la circulation est dense. On m’avait dit que les Maltais ne circulait ni à droite ni à gauche mais à l’ombre mais dans l’ensemble ça a été. On a subi pas mal de dépassement hasardeux mais rien de super dangereux.

Pour l’appartement, Portside Lodge, très bonne surprise, il y a un grand garage et nous avons été surclassés. L’appart est tout neuf, joliment décoré, avec tout l’équipement nécessaire et les propriétaires nous avaient mis dans le frigo du jambon et du fromage. Tout ceci accompagné d’un pain de mie. Il est tard et c’est vraiment le bienvenu.
Lendemain matin, opération ravitaillement et première leçon : il y a beaucoup plus de restaurants et de cafés que d’épiceries. Après un peu de marche, je trouve un supermarché. Le choix est restreint, l’accueil mitigé et mon anglais un peu grippé. Nous allons faire une croix sur les courses au marché. Le port qui est juste à côté est un petit port de plaisance, le port de pêche est 10 kms plus loin, achat au pêcheur de sa pêche du matin : KO. Je suis un peu tendu, on n’est pas exactement sur ce que j’avais vendu à Myriam mais ça va le faire.

1er jour La ValetteLa Valette - citadelle
2ème jour Hagar Quim et Blue Grotto
Blue Grotto
3ème et 4ème jour GozoSol lunaire à Azure Windows
5ème jour MarsaxlokkLuzzu


6ème et 7ème jour Les trois cités – la Valette – Baie St PoolLa Valette

En conclusion, Malte est une destination vraiment sympa. Un grand week-end est un peu juste pour vraiment en profiter, une semaine est la bonne unité surtout pour nous qui aimons flâner.

Marsascala - le port

Nos adresses :
Logements : Portside Lodge à Marsascala, nous avons été ravis de notre séjour.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :