Dubrovnik la perle de l’adriatique

Dubrovnik « perle de l’adriatique », est-ce que la ville mérite sa réputation ?

 

Le début du séjour à Korcula a mis la barre très haut. La route qui nous emmène jusqu’à notre chambre d’hôtes passe au pied des remparts. La muraille est impressionnante. Il y a du monde, heureusement que nous sommes hors saison. A Dubrovnik, nous avons réservé un Bed & Breakfast. Il est situé dans une grande maison. Elle est sympa et notre hôte, vraiment gentille et attentionnée. La chambre est grande, agréable et le petit déjeuner complet et copieux est servi en terrasse, au milieu des fleurs. Nous pouvons nous garer juste à côté . Il faut savoir qu’ici, il n’y a pas de stationnement gratuit. On peut acheter un billet journée aux kiosques TISKA mais la solution la plus facile est l’achat via internet. C’est vraiment au point.

On s’installe rapidement et direction la vielle ville. Elle est à 10 minutes de marche à l’aller mais avec pas mal de descente, du coup pour le retour c’est beaucoup plus dur. On longe la mer le long d’une corniche. La vue est sympa et les rayons du soleil de début de soirée, illuminent les couleurs de la côte.

Nous voilà arrivés à la Porte Pile, là aussi le soleil couchant rend les remparts magiques. Nous débouchons sur la rue principale, juste en face de la très belle Fontaine Onofrio. Avant le grand séisme de 1667, elle faisait partie d’un vaste système d’approvisionnement en eau de la cité. La vue sur l’artère principale « plaça » est saisissante, c’est une ligne droite qui traverse la ville d’ouest en est, le sol est pavé de très grandes dalles, toutes blanches qui luisent sous le soleil. A son extrémité, il y a une grande horloge, sur une belle place. Plus nous remontons la «placa», large, et très animée et plus la magie opère. Dubrovnik intra-muros est entièrement piétonne et c’est très agréable. Il y a plein de petites rues qui partent à angle droit de la plaça et montent jusqu’au pied des remparts. La vielle ville est grande. Il y a de quoi faire. Pour en profiter, nous vous conseillons de prendre un pass journée qui pour 5€ de plus que le prix de la visite des remparts, vous offre un pass 24 heures en bus et des entrées à de nombreux musées de la ville.
Le seul point qui nous gêne est le racolage qui est fait par tous les restaurants. Vous ne pouvez pas ralentir pour regarder une carte sans qu’on vous invite à vous attabler. Mais quand on ne donne pas suite, ils n’insistent pas. On s’y est fait. On peut manger à tous les prix, y compris de la street food de qualité. C’était super sympa de manger une part de pizza à l’ombre, sur les bancs du palais des recteurs.
Nous sommes rentrés tranquillement , en profitant de la douceur de la soirée.

Le lendemain, nous avons refait un petit tour dans la vielle ville en commençant par prendre un café sur une terrasse avec une superbe vue sur la mer. On a une belle vie quand même. Nous nous sommes baladés aussi à l’extérieur et nous sommes descendu pour voir un petit port. Le site est vraiment joli et un couple de jeunes mariés japonais accompagné d’un photographe pro, fait des photos de son voyage de noces. Nous montons vers une autre tour. On peut regarder n’importe où , c’est beau. Mais ceci confirme que pour profiter de la Croatie, il vaut mieux être en forme. Pour la soirée , nous sommes partis dans le quartier touristique moderne. Il y a une belle balade le long de la mer avec la possibilité de se baigner en descendant sur les rochers. Nous sommes allés manger au restaurant Marianno. Très bonne adresse, avec un service un peu chaotique mais la qualité des plats le rattrapait largement.

Le jour suivant, équipé du fameux pass, nous nous élançons à l’assaut des remparts. Nous avons décidé de les faire le matin, pour mieux supporter la chaleur. La bouteille d’eau est obligatoire. Il est possible d’en acheter au cours de la visite. Dubrovnik est effectivement la perle de l’Adriatique et il faut absolument faire le tour des remparts . Il est en sens unique et c’est une bonne idée , ça permet de fluidifier le trafic. Du haut des remparts, nous avons une vue extraordinaire sur les toits avec un magnifique camaïeu d’ocres. Il ne faut pas quitter Dubrovnik sans faire ce tour. C’est le meilleur moyen pour apprécier la beauté de la ville. Les gens sont agréables, nous sympathisons avec une japonaise qui se prenait tout le temps en selfie. Dubrovnik a beaucoup souffert durant la guerre d’indépendance (1991-1992) mais aujourd’hui, il n’y a plus aucune trace à part la couleur des tuiles rondes qui est légèrement différente sur les toits rénovés. Il y a eu un travail de restauration extraordinaire et très respectueux de la réalité historique.
Malgré la casquette et la bouteille d’eau , j’ai pris un coup de chaud et la fin est plus dure.
Nous redescendons et nous retrouvons la fraicheur des rues et un super bistrot où nous gouttons les bières artisanales croates. Je vous conseille la Fakin Ipa. Je n’ai pas été convaincu par les vins mais les bières sont vraiment bonnes. Puis nous avons apprécié notre petite pause déjeuner sur les marches à l’ombre du palais des recteurs avant de reprendre la visite des musées, de la cathédrale, de la plus vieille pharmacie d’Europe.

Au final, nous avons été enchantés par Dubrovnik, elle mérite bien son surnom de perle de l’adriatique. Il est nécessaire de lui consacrer un minimum de 2 jours. Hormis les incontournables, il faut prendre le temps de se perdre dans les ruelles pavées, étroites et tapies dans l’ombre des maisons.
Si vous avez un peu plus de temps, il faut aussi visiter les îles, certaines sont à 15-20mn en bateau.

Nous partons enchantés de notre séjour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :